fbpx

Invites d'honneur

Ted Naifeh (USA)

Courtney Crumrin - Polly et les Pirates - GloomCookie - Night's Dominion - Princesse Ugg

Pour cette 8ème édition, le Pôle bande dessinée est ravi d’accueillir Ted Naifeh, auteur connu et reconnu sur la scène internationale de l’illustration. Sa présence en Europe, et en Belgique tout particulièrement, est rare. Nous apprécions d’autant plus sa venue à Trolls et Légendes.

Son trait fin et particulier, l’élégance habituelle de ses noirs et blancs si bien maîtrisés, favorisent  l’immersion dans ses histoires.

Depuis la fin des années 90, Ted Naifeh est un auteur de bandes dessinées à succès. Avec l’auteur Serena Valantino, il a co-créé « Gloomcookie », une romance gothique en BD, et peu après, il a commencé à écrire et dessiner « Courtney Crumrin et les Choses de la Nuit » (Akileos), une série jeunesse sur une petite fille grincheuse et ses aventures fantastiques avec son oncle sorcier. Nominé pour un ‘Eisner Award’ dans la catégorie meilleure série courte, le succès de « Courtney Crumrin » (6 albums et 2 hors-série – Akileos) a ouvert la voie à « Polly et les Pirates » (Les Humanos), puis « Princesse Ugg » (Akileos.). Avec Tristan Crane, Ted a également créé « How Loathsome » et illustré deux albums de « Death Junior » scénarisés par Gary Whitta. Il a également illustré « Le Cercle » (Milady), un récit en trois tomes écrit par Holly Black. Ted a  collaboré avec de grands éditeurs de comics américains, travaillant sur un récit de « Batman » pour ‘DC’, et l’anthologie d’horreur « Creepy » pour ‘Dark Horse’. Tout récemment, il a publié « Night’s Dominion » (Glénat).

Invites

Benoit Bertrand (F)

Oracle - Les Chroniques d’Arawn – Brocéliande - Conquêtes

Dessinateur, illustrateur, concept-artist, coloriste, Benoit Bertrand a travaillé dans de nombreux secteurs d’activités comme le jeu vidéo (Ubisoft), de figurines, de société (Ryu, Gosu) ou encore la bande dessinée. Aux Éditions Soleil, il a illustré de nombreuses séries de qualité.

 Global free icon 

Olivier Boiscommun (F)

Trolls - Le Livre de… - Lueur de nuit - Meutes - Le Règne

Olivier Boiscommun a notamment travaillé dans le stylisme et l’illustration avant d’entrer aux beaux-arts d’Angoulême. En 1993, il publie son premier travail en bande dessinée dans le collectif « Les Enfants du Nil ». Depuis, il a collaboré aux éditions Delcourt, Glénat ou Le Lombard avec de nombreux scénaristes  tels que Sfar, Morvan ou encore Jodorowsky. Seul ou en duo, il signe de nombreux ouvrages et séries.

David Boriau (B)

Death road - Inferni – Obscurcia - Passages secrets

David Boriau, qui signe également  Miki Mākasu, est scénariste de bandes dessinées.  Après avoir fait ses premières armes dans des histoires courtes pour les magazines « Lanfeust » et « Spirou », il se lance dans différents one-shot , des séries BD et même un manga.

 Avec Steven Dhondt au dessin est sorti récemment « Obscurcia » aux éditions Delcourt.

Vincent Brugeas (F)

Block 109 - Conan le Cimmérien - Chaos Team - Ira Dei - Le Roy des Ribauds

Scénariste très doué, Vincent Brugeas s’intéresse à l’histoire et la littérature depuis l’enfance. En 2010, paraît le 1er album des « Block 109 », série terminée en sept albums. Ensuite, il publie une série d’anticipation ainsi qu’un thriller médiéval. En 2017, il crée « The Regiment » (Lombard) : l’histoire vraie de la création du S.A.S dans le désert nord-africain. Récemment, toujours avec Ronan Toulhoat, il entame les séries « Ira Dei » (Dargaud) et « Conan le Cimmérien » (Gléna).

Julien Carette (F)

Le Bourreau - Nomad 2.0

Autodidacte, Julien Carette devient graphiste et se lance en parallèle dans l’aventure de l’illustration. Il travaille pour des fanzines, la presse, le disque ou encore dans le jeu comme designer, notamment pour Asmodée et Urban Rivals. Il élabore divers projets BD et passe par la case animation chez Timoon (Genao) en 2009 où il travaille comme designer sur la série « Monk, la cata sur pattes ». En 2010, il est contacté par Jean David Morvan pour reprendre la série « Nomad » (Glénat). En 2016, sur un scénario de Mathieu Gabella, parait le 1er tome de la série « Le Bourreau » (Delcourt). 3 tomes à ce jour.

Pierre-Mony Chan (F)

Cross Fire - Sillage (Premières armes)

Plus que la BD, les animés japonais et le manga furent l’élément déclencheur chez Pierre-Mony. Lors d’une Amateur Press Association, iI redécouvre les graphismes autres que japonais. Diplôme d’illustrateur en poche, il fait son entrée dans l’univers des jeux vidéo en tant que designer en 1998 mais c’est tout naturellement qu’il bascule vers la BD grâce à Jean-Luc Sala qui lui propose de réaliser une planche pour le festival d’Angoulême. Leur rencontre avec Mourad Boudjellal aboutit au 1er album de la série « Cross-Fire » en 2004 (7 tomes à ce jour). Depuis 2014, Pierre-Mony dessine  un des spin-off de la série Sillage : « Sillage : Premières Armes ».

Fabien Dalmasso (F)

Reflets d'Acide - Un pour tous !

Fabien Dalmasso commence son activité d’auteur de bande dessinée en tant que scénariste et dessinateur en 2007. Il a longtemps publié sous le pseudonyme ‘le Fab’ avant de revenir à son nom complet à compter de 2016. Il est l’auteur de « La Tour de Kyla » (Éditions Clair de Lune), « WaoW » (Éditions KantiK puis Physalis) et « Stimpop » (Éditions Delcourt). Il est également le dessinateur de la série « Reflets d’Acide ». Le 1er tome de sa série « Un pour tous – la jeunesse des mousquetaires » (Éditions Delcourt) est paru en 2016.

Global free icon

Nicolas Demare (F)

Merlin, la Quête de l’Épée - Oracle - Nains

Dessinant depuis toujours, Nicolas prend sa première claque à 8 ans avec les comics. La seconde viendra plus tard avec la découverte de Tolkien et de la Fantasy. Il dévore alors toutes sortes de livres (anatomie, narration, BD). En parallèle, il suivra un cursus standard (bac, fac…) mais à 20 ans, il rencontre François Plisson qui lui ouvre son atelier et au monde de la BD. Il se réoriente ainsi vers l’infographie. C’est en 2005 que s’offre à lui la possibilité de faire de la BD, il rejoint le petit peuple de la collection ‘Celtic’ en dessinant pour Jean-Luc Istin aux éditions Soleil.

Steven Dhondt (B)

Obscurcia

Diplômé de l’Université de Gand en architecture, Steven Dhondt bifurque rapidement vers le dessin en bande dessinée. Il publie plusieurs albums et ouvrages jeunesses – parfois sous le pseudonyme Stedho – comme « Red Rider » (3 tomes) chez l’éditeur SU ou « Een Broer !? », « Boy » ou encore « Babyboem » chez Oogachtend. En 2018, est paru le 1er tome de la série « Obscurcia » aux éditions Delcourt avec David Boriau au scénario.

Global free icon

Dollphane (F)

Elfées

Dollphane a passé un Bac Arts Plastiques et a étudié à la Villa Thiole à Nice. C’est en fréquentant les salons BD qu’il découvre le fanzinat, ce qui va l’amener à participer à ‘My City’ avec de nombreux dessinateurs. C’est sur les conseils de Colonel Moutarde qu’il contacte ’Milan Presse’ et va ainsi  réaliser des illustrations pour le magazine ‘Julie’. Puis, il réalise le strip « Bonbon Magical Girl » dans le magazine ‘Manon’ et se lance dans l’aventure BD avec la publication de la série « Les Elfées » (9 tomes à son actif) sur des scénarios de Serge Carrère et Weissengel (Dargaud).

Benoit Ers (B)

Beauté fatale - Les Démons d'Alexia – Les Enfants de la Résistance - Tueurs de mamans

Déjà tout petit, Benoît Ers dessinait dans ses cahiers d’écolier. A 17 ans, il remporte le concours scolaire de BD à Angoulême. Après sa formation aux Beaux-Arts d’Epinal, il reçoit une proposition de ‘Marsu Productions’, ce qui lui permet de s’installer à Liège et de commencer à dessiner pour le magazine ‘Spirou’. Un début de carrière prometteur pour cet auteur qui rencontre vite son futur complice, Vincent Dugomier. A deux, ils créent ainsi série humoristique, univers menaçant ou mystérieux et, plus récemment, une série plus « historique ».

Gijé (F)

La boîte à musique

Après des études en Belgique, son pays de naissance, dans le domaine de l’illustration, Gijé se tourne vers l’animation traditionnelle en intégrant LTAM au Luxembourg. Diplômé en 2012, il se lance en tant qu’artiste freelance 2D avant d’intégrer Zeilt Production comme Infographiste, sur des pubs, des courts-métrages ou des séries animées. En 2018, sont parus, chez Dupuis, les 1er  tomes de la série « La boîte à musique », avec Bénédicte Carboneill (Carbone) au scénario.

Global free icon

Sébastien Grenier (F)

Arawn - La Cathédrale des Abymes

Influencé par des films comme ‘Conan’ ou  ‘Star Wars’ et la musique Heavy Metal, Sébastien Grenier hésitera entre des études musicales et de dessin. Au collège, il découvre les travaux de Frazetta, Giger, … et le choc viendra d‘Akira’ et de comics comme Spawn ou Witchblade. Aux Beaux-Arts d’Epinal, il s’ouvrira à d’autres horizons culturels, dont le symbolisme du 19ème… Il a travaillé pour divers éditeurs de jeux de rôle et de romans. Pour les éditions Soleil, il a participé au tome 3 des ‘Légendes de la table ronde’ dans la collection Celtic. De 2008 à 2014, il dessine la série ‘Arawn’ chez Soleil. Il travaille actuellement sur ‘La Cathédrale des abymes’ avec Jean-Luc Istin au scénario.

Global free icon

Hélène V. (F)

La fille des cendres

Au sortir des Beaux-Arts de  Tournai, section lllustration, Hélène s’est essayée à plusieurs petits jobs … son carnet de croquis la suivant partout. Elle réalise des projets pour des particuliers, elle fait partie de la communauté de l’atelier du post-it sur Tumblr et, depuis 2013, le projet de « La Fille des cendres » lui tient à cœur. Donner vie avec son crayon, créer des histoires, voilà l’oxygène qui l’alimente et lui permet de voyager ailleurs. C’est ce qui lui permet de remporter le Prix Raymond Leblanc de la jeune création en 2014. Et de réaliser le premier tome de sa série, en 2015, aux Éditions du Lombard.

Global free icon

Jean-Luc Istin (F)

Les Brumes d'Asceltis - Le Cinquième évangile – Les Druides - World War Wolves

En 1999, Jean-Luc Istin s’implique en tant qu’auteur et directeur de collection chez ‘Nucléa’. C’est à cette époque qu’il crée « Merlin », dessiné par Eric Lambert et « Aleph » avec DIM-D. Il travaille ensuite pour les Éditions Soleil, où il reprend la série « Merlin », et écrit alors « Le Seigneur d’Ombre » que dessine DIM-D. Il dessine également « Les Brumes d’Asceltis » sur un scénario de Nicolas Jarry. De son intérêt et de son attachement pour la Bretagne, il a l’idée de créer un collectif de contes bretons, « Les Contes du Korrigan ». Suite au succès de cette série, Jean-Luc Istin va imaginer la collection ‘Soleil Celtic’. Il est, à ce jour, directeur de cinq collections et scénariste de nombreuses séries : « Soleil Celtic » (Le Sang du Dragon, Les Contes de l’Ankou, Les Druides, Le Grimoire de Féérie, Merlin la Quête de l’Epée), « 1800 », « Anticipation » (Nirvana), « Abysses » et « Soleil Ésotérique » (Le Cinquième Évangile, Templier). En 2013, il crée avec Nicolas Jarry la série concept « Elfes ». Viennent ensuite les séries « Maîtres inquisiteurs », « Nains » et « Orcs et Gobelins ».  En 2018, en tant que directeur de collection et scénariste, il lance deux  nouvelles séries, « Conquêtes » et « La Cathédrale des Abymes ».

Bojan Kovačević (SRB)

Arcanes – Arctica - Jour J

Bojan Kovacevic est né dans la province de Voïvodine (Serbie). Il commence des études de droit, mais les abandonne très rapidement pour se diriger vers la bande dessinée. C’est en 1989 qu’il publie ses premières œuvres. Intéressé par tous les genres que peut offrir la bande dessinée, du réalisme au comique, il travaille aussi bien en noir et blanc qu’en couleur. Il rejoint en 2002 la série « Arcanes », scénarisée par Pécau et labellisée « Série B », série qu’il abandonnera pour se consacrer exclusivement à la série « Arctica » (9 tomes à ce jour), sur un scénario de Daniel Pecqueur.

Olivier Ledroit (F)

Requiem, chevalier-vampire – Wika – Sha - Xocco

Olivier Ledroit se lance dans la BD avec « Les Chroniques de la Lune Noire » en 1989, véritable monument de la BD fantasy. Suivent ensuite « Xocco » et « Sha », aux univers sombres et impitoyables, avant d’enchaîner avec les aventures de « Requiem, chevalier-vampire » apportant la destruction et la désolation dans les armées des vampires. Il surprend ensuite, agréablement, son lectorat avec « L’univers Féerique », recueil d’illustrations graphiquement proche d’un ouvrage naturaliste. Chez Glénat, il lance une nouvelle série mêlant contes de fées et univers steampunk sur le premier scénario de Thomas Day en bande dessinée : « Wika ».

Gwendal Lemercier (F)

Breizh – Oracle – Elfes - Durandal

Dessinateur, illustrateur, peintre et coloriste,  Gwendal Lemercier jouit d’une belle notoriété dans l’univers des contes celtiques et l’héroïc-fantasy. Découvert dans les années 2000 par Soleil, il dessine les trois tomes des « Contes de l’Ankou », le one-shot « Dragons » et deux tomes des « Arcanes d’Alya ». Il a également participé au tome 0 du « Crépuscule des Dieux », « Elfes » et « Oracle ». En 2018, il  a participé  à 2 tomes de la série « Breizh » …  chez Soleil.

Jérôme Lereculey (F)

Nuit Noire - Wollodrïn - Golias - Arthur

Jérôme Lereculey est né et a grandi en Bretagne, terre propice aux mythes s’il en est. Soucieux de faire partie du folklore, il devient lui-même très vite une légende bretonne! Dès son adolescence, il est attiré par le dessin et prend des cours à l’école des beaux-arts de Rennes. Il entreprend ensuite des études d’ingénieur textile mais parallèlement aux cours de sciences, il prend des cours de nu. Il participe ensuite à divers fanzines et sera formé par des artistes aussi prestigieux que Michel Plessix ou Patrice Pellerin. Il ne cessera plus de travailler par la suite. Il visite des univers légendaires et participe à un certain renouveau du réalisme avec les séries  « Arthur » et « Wollodrïn ». Il transmet aussi son souffle épique à la série « Golias », au trait d’une précision virtuose!

Corentin Longrée (B)

Boldhür

Corentin Longrée baigne dans la bande dessinée depuis l’enfance. Passionné d’univers fantastiques, il se nourrit, outre de BD, des travaux de Tolkien, Rowling, et développe très tôt ses propres aventures. Après des études d’illustration, d’abord à l’institut Saint-Luc de Tournai, ensuite à l’école supérieure des arts Saint-Luc de Liège, il se lance dans le métier de dessinateur BD. En 2016, il dessine le projet « Boldhür » chez Kennes Éditions, avec Alcante au scénario, qui paraîtra en octobre 2017.

Global free icon

Giovanni Lorusso (I)

Médicis – L’Odyssée - Orcs & Gobelins - Persée et la Gorgone Méduse

Giovanni Lorusso est un jeune dessinateur italien. Il travaille surtout sur le marché transalpin, avant de publier en France chez Soleil « La Guerre des orcs » ou, plus récemment, « Médicis » et  un album de la série « Orcs et Gobelins ».Il dessine aussi « Persée et la gorgone Méduse » et « L’Odysée » pour la collection ‘La Sagesse des mythes’ aux éditions Glénat.

Florent Maudoux (F)

DoggyBags - Freaks’ Squeele - Funérailles - Masiko - Rouge - Vestigiales

Formé au dessin animé à l’école des Gobelins, Florent Maudoux sait restituer la justesse du mouvement et créer une narration fluide. Ses influences se situent à la croisée des mangas et de l’art classique italien ou encore des illustrateurs anglais du 19e siècle. Ses expériences d’animateur 3D et story-boarder dans l’univers du jeu vidéo puis d’illustrateur et concepteur de figurines lui permettent de développer son art de la mise en scène, son sens du détail et sa palette de couleurs. Il met aujourd’hui ses qualités au service de la BD notamment avec « Freaks’ Squeele » (7 tomes) et « DoggyBags » (13 tomes) chez Ankama Editions pour le Label 619.

Nora Moretti (I)

Princesse Sara

Nora Moretti fait ses études à la ‘Scuola Internazionale di Comics’. À la fin de sa formation, elle travaille comme illustratrice et dessinatrice sur divers projets. En 2007, elle publie sa première BD « Mondombra » (Renoir Comics). La même année, son album « Aelis » est publié chez ‘Panini Comics’. En 2008, elle rencontre Audrey Alwett au Festival d’Angoulême : la complicité est immédiate ! Elles signent avec ‘Soleil’ « Princesse Sara », série adaptée du livre de F. Hogsdon Burnett. Aujourd’hui, en parallèle de ses albums, Nora enseigne à la ‘Venezia Comix’.

Davy Mourier (F)

Les As de la jungle - Davy Mourier vs - La Petite Mort - Dieu n'aime pas Papa 2016

Davy Mourier est scénariste, réalisateur et acteur de séries TV comme « NerdZ » ou « Karaté Boy », très connus par la communauté Internet. En plus de cela, il présente des programmes consacrés à la BD et au manga sur la chaîne Nolife et fait des BD qui se vendent comme des petits pains ! Le personnage de « La Petite Mort », déjà connu sur la toile, est le héros de sa série BD. Depuis, il a signé « Relation Cheap », « Dieu n’aime pas papa », récit original et émouvant sur la société moderne, la religion et la tolérance et il a inauguré la série « Davy Mourier VS »  dans la collection ‘Shampooing’ chez Delcourt avec un premier titre remarqué.

Oto-San (F)

Double.Me

Oto-san est un jeune dessinateur autodidacte.  Son style est marqué par l’influence de la japanimation et des séries classiques que sont ‘Dragon Ball’, ‘Hunter x Hunter’ et ‘Shaman King’. Durant ses études en comptabilité, il réalise ses premières œuvres en amateur. Il perfectionne sa technique de dessin et de découpage en se lançant dans de nombreuses collaborations avec des scénaristes, tout en conservant un emploi en entreprise. C’est en 2016 qu’il rencontre David Boriau, scénariste reconnu qui lui propose de collaborer avec lui sur son nouveau projet « Double.Me ».

Alice Picard (F)

Weëna - Okhéania – Les Mythics

Alice Picard étudie aux Gobelins et à l’issue de sa formation, entre aux studios ‘Disney’ et travaille pendant un an et demi comme intervalliste sur le film « Tarzan ». Puis, elle intègre la société éditrice de jeux vidéo ‘Kalisto’ pour faire de l’animation 3D. En 2002, elle rencontre le scénariste Éric Corbeyran qui lui propose d’animer la série « Weëna » (8 volumes). De 2008 à 2012, toujours avec Eric Corbeyran, elle dessine la série « Okhéania » (5 volumes). En 2018, elle participe à une nouvelle série très prometteuse, « Les Mythics » dont elle a dessiné le 2e tome.

Global free icon

Jean-Charles Poupard (F)

Le Chant des Runes - Jack l'éventreur - Les Maîtres inquisiteurs

En 2007, Jean-Charles Poupard rentre à l’école des Arts supérieurs de Pivaut à Nantes. En avril 2010, alors qu’il lui restait encore un an pour décrocher son diplôme, Jean-Charles est recommandé par Laurent Miny  auprès de Jean-Luc Istin. Trois mois plus tard, il signe son 1er  album « Jack l’éventreur ». L’album sort en 2012  alors qu’il travaille déjà au 2e tome de ce diptyque. En 2016, il dessine le 5e tome des « Maîtres inquisiteurs » (Soleil) et entame la série « Le Chant des Runes » dont le 3e tome est paru en 2018 (Glénat). Il est également annoncé aux dessins du 9e tome  de l’excellente série « Orcs et Gobelins » … pour janvier 2020 !

Global free icon

Živorad Radivojevic (SE)

Alice Matheson - Conquêtes - Cyber - One - World War Wolves

Živorad Radivojevic a étudié le design industriel, section arts graphiques, à Novi Sad, dans sa Serbie natale. Illustrateur et plasticien, il fait de la BD depuis 1981, certains de ses albums ont d’ailleurs été primés en Serbie et en Bosnie-Herzégovine. Il publie sa 1ère série pour le public francophone sur un scénario de Sylvain Cordurié, le thriller fantastique « ONE » (Le Lombard). Ils travaillent ensuite sur « Cyber » chez ‘Soleil’. Toujours chez ‘Soleil’ mais avec Jean-Luc Istin à la plume, Živorad collabore à diverses séries telles que « Alice Matheson », « Conquêtes » ou « World War Wolves ».

Run (F)

Doggybags - Mutafukaz - Mutafukaz' Puta Madre

Run commence sa carrière dans l’agence de web design ‘TeamChman’. Au départ, simple dessinateur et illustrateur de projets, il devient directeur artistique. Dès 1997, il débute un projet BD, « Mutafukaz ». L’année suivante, il quitte son travail et se lance à plein temps dans la BD. Après de nombreux refus, Ankama Éditions accepte de le publier. Son 1er tome est publié en 2006 et il crée chez Ankama la collection ‘Label 619’, duquel il est le directeur artistique et le directeur de collection. En 2010, il lance la série « DoggyBags », en collaboration avec un collectif d’auteurs. Elle s’arrête en 2017, au numéro treize, fin déjà prévue à l’avance.

Il stoppe « Mutafukaz » en 2015 et enchaîne deux ans plus tard avec le spin-off « Puta Madre ». Il réalise également avec les studios d’Ankama Animations le film « Mutafukaz ». Après une tournée internationale en festivals, le film est sorti dans les salles françaises en mai 2018.

Yohan Sacré (B)

Mon cauchemar et moi - Timo, l'aventurier

Autodidacte, Yohan Sacré débute à 16 ans dans le monde de la BD, participant à divers concours. Son univers graphique puise sa source dans les contes pour enfants et la puissance de leurs symboles. Sa grande force est de s’approprier les travaux de grands auteurs du genre tout en gardant son propre style à la fois enfantin et glaçant mais non moins empreint de poésie et d’onirisme. Il s’inspire plus généralement des œuvres de cinéastes tels que Wes Anderson ou Tim Burton, dans lesquelles réel et imaginaire se croisent.

Global free icon

Roman Surzhenko (RU)

Kriss de Valnor - La Jeunesse de Thorgal - Louve

Roman Surzhenko sort diplômé de l’Université de sa ville natale et travaille comme illustrateur pour différents éditeurs russes. En 2001, il s’oriente vers la BD. En 2010, repéré par les Humanos, il signe les ultimes planches de « La Meute de l’enfer », une série écrite par Philippe Thirault. Il enchaîne ensuite avec « Les Carnets secrets du Vatican », chez Soleil. En 2011, il fait son entrée au Lombard avec « Louve », 2ème série dérivée des « Mondes de Thorgal ». Toujours pour cette même collection, il publie, en 2013, le premier épisode de « La Jeunesse de Thorgal ». Dès 2015, il s’attèle également au dessin de la série « Kriss de Valnor ».

David Tako (F)

Green Class (sortie officielle à la mi-février!)

David Tako se fait remarquer par les éditions Le Lombard via ses illustrations publiées sur son compte Instagram pour l’inktober… et ils ne se sont pas trompés ! Il collabore au 1er tome de la  nouvelle série « Green Class ». On y découvre l’histoire d’une bande de jeunes dans un univers post-apocalyptique à mi-chemin entre « Seuls » et « Walking Dead ».

Global free icon

Pierre Taranzano (F)

L’Iliade - Les Portes de Shamballah - Les Thanatonautes

Après des études d’Arts Appliqués, Pierre Taranzano participe à divers collectifs artistiques et s’essaie à la peinture. Il travaille ensuite comme décorateur de spectacle et story-boardeur pour des studios de dessin animé, tout en développant le projet « Les Portes de Shamballah », dont le 1er tome est paru en juillet 2007. En 2011, Pierre Taranzano participe à l’adaptation en BD de l’extraordinaire roman de Bernard Werber « Les Thanatonautes » (3 tomes chez Drugstore). En 2016, dans la brillante collection « La sagesse des Mythes » chez Glénat, Pierre Taranzano entame le 1er tome de la série « L ’Iliade ».  Le 3e opus est sorti en septembre 2018.

Global free icon

Théo (I)

Murena - Le Pape terrible - Le Trône d'Argile

En 1994, bac en poche, Theo suit les cours de la ‘Scuola Internazionale di Comics’. Quatre ans plus tard, il rejoint le studio ‘Inklink’, un atelier florentin réputé. Il réalise des illustrations et des reconstitutions historiques pour différents musées. Et la chance lui sourit : il est contacté par Delcourt qui recherche un dessinateur pour « Le Trône d’argile ». Il signe le 1er  tome de la série en 2006. Un peu plus tard, il reçoit une autre proposition qui pourrait lui permettre de travailler avec Alejandro Jodorowsky : le 1er tome de la série « Le Pape terrible » sort en 2009. En 2017, il  met en images le tome 10 de « Murena », série écrite par Jean Dufaux pour Dargaud.

Global free icon

Ronan Toulhoat (F)

Block 109 - Le Roy des Ribauds - Ira Dei – Conan Le Cimmérien

Ronan Toulhoat est graphiste, illustrateur, story-boarder & ingénieur-designer free-lance. Outre « Block 109 » et ses suites, il développe avec son ami et scénariste Vincent Brugeas le ‘Label Vinwatt’, dont le premier ouvrage sort fin 2012 sur internet, pour lancer la série « Chaos Team ». En 2015, le duo fait sensation avec « Le Roy des Ribauds », un polar médiéval de haute volée toujours publié chez Akileos. En 2018, ils entament ensemble la série « Ira Dei » aux éditions Dargaud. Cette même année, ils participent, parmi d’autres grands noms, à l’adaptation en BD de « Conan Le Cimmérien » de Robert E. Howard (Glénat).

Global free icon

Fred Vignaux (F)

Neige Origines - L'Appel des légendes - Kriss de Valnor

Etudiant, Frédéric Vignaux partage sa vie entre Toulouse, Montpellier et Lille où il mène ses études scientifiques, jusqu’au jour où le virus de la BD (qui le poursuivait déjà depuis longtemps!) le rattrape. Il migre vers Paris où il intègre une école de graphisme. Parallèlement, il rencontre Éric Pailharey  et lui suggère d’écrire des scenarii. Après quelques courts récits leur permettant de parfaire leur collaboration, ils obtiennent un premier prix au festival BD d’Igny. Quelques BD publicitaires plus tard, Frédéric Vignaux signe le projet « Time Twins » avec Jean-Christophe Derrien au Lombard. Il a également réalisé les 2 tomes de la série « L’Appel des légendes » chez Drugstore et « Le Pendule de Foucault » avec Didier Convard et Éric Adam. En 2014, il inaugure la collection « Ils ont fait l’Histoire » de Glénat en signant les dessins de « Vercingétorix ». Il enchaîne avec « Neige origine » avec Didier Convard et Eric Adam, la préquelle de la série « Neige ». En 2017, il intègre l’équipe des « Mondes de Thorgal », avec le 7ème opus de la série « Kriss de Valnor ».

En 2019, Frédéric Vignaux reprend officiellement le flambeau de « Thorgal », de la main même du Grand Maître Grzegorz Rosinski.

Michel Weyland (B)

Aria

Michel Weyland suit la formation en arts plastiques de l’Institut Saint-Luc de Bruxelles. Lors de sa dernière année d’études, il publie dans ‘Tintin’ une série humoristique stylisée de SF, « Stéréo-land ». Quand il a le temps, il apprend le dessin réaliste en autodidacte, bien résolu à en faire son métier. En 1979, naît l’ébauche de la première aventure d’ « Aria ». La même année, il redémarre dans le journal ‘Tintin’. En 1980, la séduisante et rebelle amazone  commence ses chevauchées dans le fameux journal et s’affirmera rapidement comme une valeur sûre de l’Heroïc Fantasy. En 1994, Michel Weyland rejoint la collection « Repérages » aux Éditions Dupuis.